Instagram en français @instagramfr avatarInstagram en français

Instagram photos and videos

Photo par @amelie_lens
Amelie Lens (@amelie_lens) avait 15 ans quand elle a eu le coup de foudre pour la musique électronique. "J’ai découvert la techno dans un festival, et c’est tout de suite devenu ma passion", se rappelle-t-elle, 12 ans après. Une passion à laquelle elle se consacre jour et nuit. Depuis son Anvers natal, Amelie produit une techno au rythme sombre et frénétique dans laquelle elle entraîne clubbeurs et noctambules des quatre coins du monde. "Je joue dans des nouveaux pays ou dans des nouvelles villes presque chaque semaine, et chaque public est différent, raconte-t-elle. Certains morceaux fonctionnent bien dans certains environnements, alors que d'autres pas du tout. Alors je prépare rarement mes sets, car je ne peux jamais prévoir à l'avance quelle foule j’aurai en face de moi. Ce que j'aime le plus dans le fait de jouer de la techno, c'est qu'elle réunit plein de gens différents. Personne ne se soucie d'où tu viens et de qui tu es. Tout ce qui compte, c'est de partager l'amour du son."


2,510   11,181  

Photo par @davechami, illustration par @lucas_beaufort
Lucas Beaufort (@lucas_beaufort) s'est construit sur le bitume, la planche de skate sous ses pieds et les magazines de glisse sur la table de chevet. Skateur depuis ses six ans, le cannois d'origine découvre la peinture 20 ans plus tard et très vite, il décide de mêler les deux. Sur les photos de skate de ses revues préférées, Lucas dessine des joyeuses bandes de monstres colorés auxquels il s'identifie volontiers : " j'ai des piles et des piles de magazines que j'accumule depuis les années 90, explique-t-il. Dessiner dessus, c'est une manière pour moi de me projeter à l'intérieur et de faire revivre des photos passées. " Connecté avec la communauté skate du monde entier, l'artiste-peintre multiplie aujourd'hui les collaborations et les supports, de la pierre à la planche et rêve de pouvoir un jour peindre sur un avion. " C'est un projet qui me tient particulièrement à coeur parce que si on regarde bien mes personnages, on remarque que ce sont des oiseaux humains. D'une certaine manière, ils me représentent : aujourd'hui, je me sens libre comme l'air à travers mes créations mais en même temps, j'ai gardé les pieds sur terre. "


798   9,724  

“J'ai toujours associé le chocolat au plaisir coupable. J'ai voulu, au contraire, fêter le plaisir, le désir et le corps dans toute sa beauté, ses défauts et surtout sans culpabilité” @karishma.chugani est l'une des quatre illustratrices engagées invitées par @lechocolatdesfrancais et Instagram pour le projet #croquonslesclichés Pour décomplexer les femmes en partageant leurs visions personnelles et bienveillantes du corps, @wolinskiki @adelelabo et @agathesorlet, ont illustré une collection capsule de tablettes de chocolat. Elsa confie “Je voue un culte au chocolat; alors quand il a été question d’allier un combat à un projet artistique, j’ai tout de suite eu envie d’offrir un dessin de mon père et de mêler un petit mot de moi !” Dans l'idée de contribuer à un espace où tout le monde peut trouver sa place et s’assumer librement, Adele, 18 ans, veut envoyer un message aux personnes qui jugent sans arrêt. Agathe, 25 ans, place la femme au centre de son travail et véhicule avec simplicité, élégance et humour son quotidien. Ensemble, chez @merciparis un lieu qui lui aussi conjugue créativité et générosité, elles ont parlé librement, déconstruit les clichés, et défendu leurs combats avec grace et humour.


302   9,347  

Vidéo par @coockies_fantasy
Les travaux manuels, Alison (@coockies_fantasy) est tombée dedans quand elle était toute petite. "J'adorais faire de la peinture, du bricolage, des dessins, un peu de tout, raconte la fimoteuse de quinze ans. J'ai vu des vidéos sur internet de gens qui faisaient du modelage avec de la pâte Fimo, alors j'ai acheté le matériel et suivi les tutos pour apprendre moi aussi. Quand j'ai eu plus d'expérience, j’ai créé un compte Instagram pour partager avec tout le monde ce que je faisais. D’autres artistes m’ont donné des avis et des conseils très utiles. J’ai commencé à faire de la bijouterie en plus des petits objets alimentaires, puis j’ai créé une boutique avec mes créations, que je vends aujourd'hui en France et en Allemagne. Instagram est un outil essentiel: je l’utilise pour partager mes créations avec d’autres artistes, promouvoir mes bijoux, trouver de nouveaux clients, et j’aime beaucoup sa communauté d’artistes. En fait, j’ai même rencontré une de mes meilleures amies sur Instagram! Je ne sais pas si ce sera toujours de la Fimo, mais je voudrais continuer à créer des choses artistiques, dans la couture, par exemple."


387   6,566  

Photo par @elyxyak
#Bonjour InstagramFR! Passez une belle semaine!
Partagez vos photos et vidéos avec le hashtag #bonjour pour participer à notre sélection hebdomadaire.


823   16,153  

Photo par @adele_blm
Adèle Belem (@adele_blm) se sent chez elle à l’Opéra Garnier. "Mon père était danseur, raconte-t-elle, plus précisément sujet, c’est le troisième grade de l’Opéra, et ma mère était danseuse étoile. De la voir danser, ça m’a tout de suite fait rêver." Aujourd’hui danseuse à son tour au sein de la célèbre institution, Adèle espère bien l'intégrer définitivement. Ancien petit rat à l’École de Danse de l’Opéra, Adèle y a appris le métier de danseuse classique. Des années qu’elle se rappelle passionnantes, exigeantes et déterminantes. "On apprend très jeune à être autonome et très rigoureux avec soi-même, dit-elle. Dès ses dix ans, on quitte ses parents pour rentrer à l’internat et on poursuit sa scolarité le matin pour danser l’après-midi." Alors elle s’est vite forgé un mental d’acier. "C’est ce qui fait environ 80 % de la réussite d’un danseur, explique-t-elle. Il ne faut surtout pas se laisser abattre, toujours continuer à positiver et voir loin." La danse est une course de fond.


361   11,548  

Photo: @tana_sand
Chaque vendredi, nous partageons ici les moments surprenants de la communauté francophone sur Instagram.
Cette semaine, nous vous faisons découvrir les images de @elleausoleil , @thomas.luisier et @tana_sand.
Félicitations aux sélectionnés de la semaine.
Participez vous aussi en utilisant le hashtag #cettesemainesurinstagram sur vos photos et vidéos.


592   14,129  

Photo: @thomas.luisier
Chaque vendredi, nous partageons ici les moments surprenants de la communauté francophone sur Instagram.
Cette semaine, nous vous faisons découvrir les images de @elleausoleil , @thomas.luisier et @tana_sand.
Félicitations aux sélectionnés de la semaine.
Participez vous aussi en utilisant le hashtag #cettesemainesurinstagram sur vos photos et vidéos.


153   8,595  

Photo: @elleausoleil
Chaque vendredi, nous partageons ici les moments surprenants de la communauté francophone sur Instagram.
Cette semaine, nous vous faisons découvrir les images de @elleausoleil , @thomas.luisier et @tana_sand.
Félicitations aux sélectionnés de la semaine.
Participez vous aussi en utilisant le hashtag #cettesemainesurinstagram sur vos photos et vidéos.


112   6,643  

Vidéo par @amarisland

Amaris Rivera (@amarisland), vingt-huit ans, est une artiste née sous le signe du taureau et une sorcière des pierres précieuses. "J'ai toujours ressenti un lien incroyable avec la terre", raconte Amaris, qui vit à San Diego, en Californie. À deux ans seulement, elle a démarré sa collection, ramassant des roches dans sa propre cour ou lors des voyages avec sa famille à la recherche de cailloux. Elle a même exploré des mines abandonnées en quête de nouveaux éléments pour sa collection. "Leur beauté et leur énergie sont indéniables, explique-t-elle à propos de son lien avec les cristaux et les minéraux. Même si vous ne croyez pas en leurs vertus énergétiques et curatives, il est impossible de ne pas être impressionné par le fait que ces fabuleux trésors se créent naturellement sur notre planète, pendant des millions et des millions d'années." Amaris a ouvert une boutique en ligne où les gens peuvent acheter leurs propres trésors uniques et faire partie de ce monde magique. "Travailler avec des cristaux tous les jours est un honneur et un rêve total, j'aime être entourée de leur énergie", conclut-elle.

Plongez-vous dans le monde magique d'Amaris en consultant sa story sur notre Instagram.


137   4,739  

Photo par @irinahp
#Bonjour InstagramFR! Passez une belle semaine!
Partagez vos photos et vidéos avec le hashtag #bonjour pour participer à notre sélection hebdomadaire.


230   12,691  

Photo par @choom.online
"Pour moi, la mode permet de faire de nouvelles expériences, dit Choom (@choom.online). Quand je porte des vêtements colorés, je peux rencontrer de nouvelles personnes et découvrir des choses merveilleuses." Née à Londres, c'est il y a dix ans qu'elle tombe. dans le monde de l'animation et des mangas japonais. À travers son envie de "ressembler aux filles des dessins animés japonais", elle a développé une vraie fascination pour la culture pop et la mode de rue du Japon. Aujourd'hui, elle en étudie la langue et la culture dans une université japonaise, tout en travaillant dans un café-boutique à Harajuku, et en préparant le lancement de son propre magazine de mode de rue en ligne.
Retrouvez la mode haute en couleurs de Choom dès aujourd'hui dans notre Instagram story


141   6,610